dimanche 3 juin 2018

Une belle journée dans le nogentais


                                    Une belle journée dans le  Nogentais

Vendredi 18 mai, les anciens combattants et leurs amis se retrouvent sur le parking  du complexe sportif pour  passer ensemble une journée dans le Nogentais.
8h30…. Un car arrive …les passagers montent, s’installent, attachent les ceintures de sécurité …prêts pour le départ !...Non, on ne part pas …. Ce n’est pas le bon car, celui-ci, affrété par la Mairie, est là pour emmener les personnes âgées faire leurs courses à   Inter-marché …. Pas du tout le même programme !!!
« Tout le monde descend ! »
8 h45 …Un autre car arrive …c’est bien le nôtre !... On remonte, on  se réinstalle, on rattache les ceintures, …toujours dans la bonne humeur …en route pour Nogent !
Les langues vont bon train dans le car …le trajet semble court  et déjà, on aperçoit les fameux ‘nuages blancs ‘au-dessus  des tours  aéroréfrigérantes de 165 m de haut .Encore quelques kilomètres et nous voici sur le site, l’ensemble est assez impressionnant.
Après la visite du hall d’exposition du Centre d’Information du public, nous  entrons dans la salle des conférences pour une présentation du groupe EDF  et du principe de fonctionnement de la centrale. Avec beaucoup de professionnalisme, les guides répondent aux nombreuses  questions  des visiteurs très intéressés. C’est par la visite du simulateur de conduite, réplique exacte de la salle de commandement que se termine cette matinée très instructive.
Il était l’heure de se retrouver au restaurant pour une pause gourmande très appréciée.
D’autres richesses viennent également agrémenter la sous-préfecture de l’Aube : l’église  Saint-Laurent qui contient des sculptures d’artistes locaux tels que Paul Dubois ou Alfred Boucher, les moulins et surtout le Musée Camille Claudel.
Le musée Camille Claudel ouvres ses portes en mars  2017.C’est l’occasion de  rendre un digne hommage à cette artiste géniale née en 1864 à Fère –en- Tardenois .C’est Alfred Boucher qui lui fait  prendre conscience de ses dons exceptionnels .Puis en 1882, elle rencontre Auguste Rodin  qui dira d’elle « Je lui ai montré où trouvé de l’or, mais l’or qu’elle trouve est bien à elle.. ». Elle devient sa muse, sa maîtresse, sa collaboratrice …
Le parcours de la salle réservée à Camille Claudel est un florilège de 43 œuvres, sauvées  de peu, car la fougueuse Camille détruisit la plus grande partie de ses productions  avant d’être internée  en 1913  jusqu’à sa mort en 1943 après  30 années de  solitude   et de tristesse infinies. Ses restes ont été jetés à la fosse commune.
Si c’est à Nogent –sur- Seine, à l’emplacement même de la maison de l’artiste que ce nouvel établissement  a été érigé, ce n’est pas par hasard : cette commune était, autrefois, un vivier de sculpteurs. Outre Camille Claudel, Alfred Boucher,  Marius Ramus et Paul Dubois ont également vécu ici, entre les murs des typiques maisons de briques rouges parmi lesquelles le musée s’implante sans heurts.








mercredi 16 mai 2018

Cérémonie du 8 Mai










Une commémoration du 8 Mai  bien suivie

               C’est accompagné par la chanson des ‘Partisans ‘  que le cortège  formé des 11h devant la mairie   se dirigeait vers  le monument des Combattants.
Un cortège emmené par la compagnie des sapeurs pompiers, Jacques RIGAUD, maire de la commune , entouré de conseillers municipaux , des représentants de la Gendarmerie Nationale, de l’Armée de terre et de l’Armée de Mer ,   des enfants des écoles et leurs professeurs , des anciens combattants et leur président  Maurice  Boulez, ainsi que de nombreux habitants.
 Par leur présence, lors des cérémonies de commémoration, les  enfants  des écoles   encadrés par leurs professeurs   perpétuent le devoir de mémoire  .Et puis avec l’Hymne à l’Europe et la Marseillaise ,qu’ils ont  chantés ‘A capella’…soutenus par l’assistance …ils ont  donné à cette cérémonie  une  dimension , toute particulière, celle de l’espoir et de la fraternité .
Dans  la salle des Fêtes,  avant que ne soit servi le verre de l’amitié, Jacques Rigaud remerciait toutes les personnes présentes tout en félicitant spécialement les enfants  des écoles et les  professeurs. Il rappelait, avec beaucoup d’émotion, l’acte de bravoure du Colonel Arnaud  Beltrame. Bientôt, une rue  de la commune portera une plaque à  son nom rappelant à tous son héroïsme, son sens du devoir, son dévouement …une plaque  qui sera  aussi, un hommage à toutes les Forces de l’Ordre.

lundi 22 janvier 2018

Galette des Rois



La galette des Rois, une belle tradition.

               Moments festifs, moments de rencontre, la galette des Rois est une tradition …et une bonne tradition !
C’est ainsi que, vendredi 12 janvier, les anciens combattants et leurs fidèles amis, une cinquantaine de personnes  environ, se sont retrouvés à la salle des Fêtes pour une sympathique soirée.
Tout en accueillant chaleureusement les personnes présentes, Maurice Boulez, Président   présentait ses vœux de bonheur et de santé  .Il avait une amicale pensée pour tous ceux qui, pour des raisons de santé, n’avaient pu se  déplacer.
Chacun et chacune purent ensuite faire  honneur à l’assiette anglaise suivie   salade et de fromage …avant de savourer les délicieuses galettes.  Les rois et reines    se retrouvaient  joliment couronnés  et posaient pour la photo souvenir !...Et, naturellement, les fines bulles de champagne pétillèrent dans les coupes à la santé de nos majestés d’un jour.
Comme à chaque ‘galette’, ces dames reçurent un billet de loterie pour participer à une tombola … une attention qu’elles apprécient beaucoup.
Les anciens combattants n’oublient pas  leurs adhérents handicapés ou placés en maison de retraite.
Des membres du bureau sont allés leur rendre visite et leur ont offert une boite de gâteaux au nom de la section.
               Moments festifs, moments de rencontre, la galette des Rois est une tradition …et une bonne tradition !

..












samedi 25 novembre 2017



Le repas de l’amitié.
Durant de longues années,  après la cérémonie du  11 novembre, les anciens combattants  et leurs amis  avaient pris l’habitude de  se retrouver autour d’une traditionnelle choucroute dans la salle des Fêtes…
Mais, les années passant,  cela devenait de plus en plus difficile physiquement …Et, pour la deuxième année consécutive, c’est autour d’un excellent repas à la Résidence Pierre à Rosières que nos convives se réunissent.
Accueillant chaleureusement toutes les personnes  ,  Maurice Boulez , notre dévoué président  remerciait  le maire Jacques Rigaud  , Michel Oudin , maire adjoint, les conseillers municipaux René Royer et Henri Bernard  et leurs épouses  de leur fidèle présence .Il tenait également à  féliciter Mathilde et Anaïs Camps ,  Cassandre Raymond pour leur participation  à la quête des ‘Bleuets de France’, à la remise de la gerbe , ou encore  à la lecture du message de la secrétaire d’Etat. Il faisait part également du message d’amitié envoyé par Roland Veaulin  , président d’honneur. Une minute de silence fut ensuite observée à la mémoire d’Henri Moulin, membre de la section disparu dernièrement.
Les coupes étant remplies, il ne restait plus qu’à faire honneur, au foie gras,   au filet de carrelet  et saumon sauce au beurre blanc, au  carré de veau, sauce dijonnaise, au crumble de rhubarbe …  que du bonheur pour les papilles.
De bons moments de convivialité et d’amitié, une bonne table, des serveurs attentifs …de quoi  faire oublier   la grisaille extérieure et de resserrer les liens qui unissent les anciens combattants, leurs sympathisants  et leurs amis.