mardi 20 novembre 2018

Cérémonie du 11 novembre 2018







1908-2018 …un  siècle d’Histoire 

              Dimanche 11 novembre, il est 11 heures, la sirène  retentit …
Un long cortège,   en tête les  porte -drapeaux  suivis des pompiers, des enfants des écoles et leurs professeurs , de Jacques Rigaud , maire de la commune entouré des conseillers municipaux, des représentants de la gendarmerie et de l’armée, Maurice Boulez, président des anciens combattants  accompagné des membres de la section  et de nombreux habitants de la commune  se dirige vers le Monument des Combattants, au son du ‘Chant du départ’ pour célébrer dignement le centenaire de l’Armistice .
             Une cérémonie dans la  tradition  avec la lecture des messages, celui de l’union française des anciens combattants   par Mathilde Camps et  de celui  du président par Maurice Boulez, de  la sonnerie aux Morts, du dépôt  de gerbes, de la minute de silence …
Une cérémonie   la jeunesse  était  omniprésente, avec Cassandre, Mathilde et Anaïs qui ont aidé à la quête des Bleuets,  avec Etant et Mathéo  pour la lecture des noms des morts   inscrits sur le monument et le traditionnel ‘Mort pour la France ‘ . Tous ces enfants  ont  également accompagné Maurice Boulez  pour le dépôt de la gerbe des anciens  combattants. Et un moment privilégié avec ’La Marseillaise’ chantée à cappella par tous les enfants des écoles.
Des enfants des école qui ont été félicités , ainsi que leurs professeurs et toutes  les personnes présentes  par  Jacques Rigaud lors de son allocution .Allocution au cours de laquelle il rappelait la grande bataille de  Verdun , qui a duré pendant 9 mois 3 semaines et 6 jours et qui a fait 700000 morts , français et allemands …une guerre  devenue le symbole du courage et de l’abnégation…
Un peuple sans histoire est un peuple sans avenir ‘ rappelait-il, il faut que le passé, avec ses bons et ses mauvais moments  éclaire l’avenir et   s’adressant  à tous, il disait ‘votre présence aujourd’hui en est le symbole.
Le  verre de l’amitié réunissait tous les participants.






Aucun commentaire:

Publier un commentaire